Cité de l'agriculture, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Comment nos organismes font face aux difficultés de recrutement ?

Comment nos organismes font face aux difficultés de recrutement ?

Flux RSSImprimer la page

Les difficultés de recrutement, parlons-en ! 4 questions à nos organismes dédiés à l’emploi - formation en agriculture

20 000 offres d’emploi en agriculture à pourvoir actuellement dans les HDF, comment expliquer une telle demande et la pénurie de main d’œuvre ?

Plusieurs pistes peuvent expliquer cela :

  • La restructuration des entreprises agricoles, la création voirele développement d'activité, ce qui crée un besoin en main d'œuvre,
  • Les métiers en exploitation agricole n'ont pas bonne presse. L’image est plutôt négative : travail physique ou manuel, en extérieur, répétitif. Or, ce n'est plus le cas ! On a donc du mal à attirer vers nos métiers et nos formations.
  • La nouvelle génération a de nouvelles attentes à prendre en compte. Elle n'est pas 100% disponible et dévouée à l'exploitation. Il faudra que le chef d'entreprise sache communiquer et travailler avec cette jeune génération. L’embauche se fait sur un profil plutôt que sur des compétences (ex : la patience et le contact avec les animaux), les compétences pourront s'acquérir ensuite. On définira avec le jeune un mode de communication, un planning, des heures etc. Le cadre est posé, les règles sont dites mais on respecte un temps de travail et des besoins inhérents à la vie privée du salarié.

Guilaine DESSENNE, Cheffe du pôle Hommes et entreprises à la Chambre d’agriculture

 

Comment accompagnez-vous les entreprises pour faire face à ces difficultés de recrutement ?

L’apecita accompagne les entreprises qui recrutent.Tout d’abord de la diffusion possible sur apecita.com et jobagroalimentaire.com (site dédié à l’agroalimentaire).Puis de façon plus personnalisée, l’apecita propose un appui au recrutement : ce service à la carte enfonction des besoins, des souhaits de l’entreprise. Il peut comprendre : une analyse de poste – sourcing – sélection et tri de candidatures – pré qualification – participation aux entretiens.L’apecita propose régulièrement des jobdating. La formule d’afterwork, petit déj, pitch entreprise est possible. 

Le Diag RH est également un nouveau service que l’apecita propose. Cela permet aux entreprises :

- d’être aidées dans la gestion de leurs ressources humaines, en particulier au niveau de leurs besoins en recrutement et de l’intégration de leurs collaborateurs,

- Et d’être accompagnées dans la construction d’un plan d’actions sur la thématique du recrutement et dans sa mise en œuvre en lien avec le stratégie de développement.

L’expertise de l’Apecita dans le milieu agri/agro lui permet de connaître parfaitement ces secteurs et aussi de s’adapter aux demandes toujours très diverses. Ce qui lui permet de s’adapter à chacune d’entr’elles et d’apporter un service sur mesure et personnalisé.

Bertrand DELESALLE, Délégué régional APECITA

 

Quelles actions menez-vous au quotidien pour promouvoir les métiers de l’agriculture ?

L’ANEFA (Association Nationale paritaire pour l’Emploi et la Formation en Agriculture) a justement pour objectifs de promouvoir les métiers et les formations en agriculture, de développer l’emploi agricole et d’informer sur les besoins en recrutement de salariés agricoles.

Pour réaliser ces objectifs, des actions sont menées sur l’ensemble du territoire, se traduisant notamment par des interventions réalisées aussi bien au sein d’établissements scolaires, qu’auprès des prescripteurs de l’emploi. Notre participation à divers évènements, tels que des salons, forums ou foires nous permet également de communiquer sur les métiers agricoles. De plus, nous sommes présents sur les réseaux sociaux, ainsi qu’au travers des médias (radio, télévision) afin de promouvoir l’attractivité de ces métiers.

Ces diverses actions, qui sont à destination de tout public (étudiants, demandeurs d’emploi, personnes en reconversion professionnelle, prescripteurs de l’emploi etc.), permettent de faire découvrir la diversité des métiers agricoles.

En parallèle à ces actions, nous assurons la gestion du site de l’agriculture recrute (www.lagriculture-recrute.org), qui recense les offres d’emploi disponibles en production agricole. Cet outil permet la mise en relation entre les employeurs en recherche de main-d’œuvre, et les candidats qui peuvent y postuler directement.

 

Justine RICHEZ. 03.21.60.48.78. jrichez@remove-this.fdsea59-62.fr, FDSEA 5962 / Bourse à l'emploi

 

Miser sur les reconversions professionnelles, est-ce la clé pour attirer de nouveaux talents ?

Attirer les personnes en reconversion professionnelle fait très clairement partie de nos objectifs au GEIQ3A ! Pour répondre aux besoins de nos adhérents, nous communiquons sur le fait que nos métiers sont accessibles puisque dans le cadre du GEIQ nous pouvons former sur les compétences manquantes.Lors des entretiens de recrutement, nous identifions les compétences professionnelles développées dans d’autres secteurs d’activités et qui pourraient être transférables dans le nôtre.

Nous avons rédigé des portraits de salariés dans ce sens pour valoriser des exemples de réussite

Nadège DURIMEL, Directrice du GE-GEIQ 3A